Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur linkedin

Entre crise sanitaire et crise de nerfs

Originellement publié sur Medium, l'Internationale republie cet exercice de style de Ludovic Delaherche.
Entre crise sanitaire et crise de nerfs

Ce midi une amie m’a appelé.

Ce midi une amie malade, séparée de son fils, non testée car elle n’en a pas le droit. En détresse respiratoire, elle m’a appelé car elle s’inquiétait pour moi. Elle s’inquiétait à cause d’un tweet dans lequel je traite Macron d’enculé et de pire crétin n’ayant jamais dirigé la France.

J’aime cette amie depuis 15 ans et je l’aime aujourd’hui plus que jamais.

Ce midi j’ai une nouvelle fois été touché puis une nouvelle fois été très en colère.

Cela fait 3 ans que j’entends régulièrement cette ritournelle dans le Landerneau de la publicité. Je me radicalise, je deviens fou, je suis complotiste, débile. Je forme une secte entouré de terroristes dangereux.

Pourquoi cela ? Parce que je traite Emmanuel Macron d’enculé…

Nous sommes au début d’une crise sanitaire et au milieu d’une crise écologique, politique et économique majeure. Nous sommes dans le pire cas de figure car nous sommes dirigés par des incompétents hautains, sectaires, égoïstes et totalement “drivés” par les puissances financières et industrielles qui ont financé leur accession au pouvoir. Hier soir, le chef de l’État a pris la parole pour annoncer sa dernière tartufferie : l’Opération Résilience

Hier soir une nouvelle mise en scène de l’indécence En Marche a adressé un doigt d’honneur à toutes celles et ceux qui luttent.

Valeurs Actuelles – 26 mars 2020

Le Thaumaturge : tout est résumé. Seul Emmanuel Macron pourra miraculeusement anéantir le virus. C’est assez évident, ce don était l’apanage des rois de France. Le roitelet doit forcément disposer de la même capacité. Seul problème : lui ne touche pas les gens, il les méprise.

C’est ça le nouveau monde : le miracle du soin par le mépris…

Hier soir nous avons assisté à une énième mise en scène théâtrale de l’incompétence, de l’inconséquence et de l’indécence de notre Président, décryptage.

Emmanuel Macron est plus que jamais le “maître des horloges” qu’on nous a vendu en début de mandat. Il est obsédé par le timing. Il utilise cette crise pour atteindre des objectifs qui sont à l’origine même de cette situation.

Chaque jour compte : non pas pour sauver des vies, chaque jour compte pour tirer le maximum de jus de ce contexte exceptionnel véritable bénédiction pour Emmanuel Macron, bloqué depuis 2 ans par le peuple.

Privatisation, augmentation du temps de travail au profit des dividendes, casse du service public… Voilà comment Emmanuel Macron va instrumentaliser cette crise. Pour cela il multiplie les annonces contradictoires et vides de sens. Par exemple, sa porte-parole annonce que les masques ne sont pas nécessaires à 14h. Macron en porte un à 17h à Mulhouse. Il porte un masque FFP2 au milieu de soignants, qui, sur le front portent des masques chirurgicaux à priori inutiles. L’image est glaçante de symbolisme.

Emmanuel Macron annonce des investissements massifs dans l’hôpital qu’il a lui même détruit à la suite de Hollande.

Pourtant, à regarder la loi de finance extraordinaire présentée vendredi dernier à l’Assemblée Nationale, aucune trace des dits investissements…

Indécent…

Emmanuel Macron est un enculé.…

Quelles autres actions concrètes pour lutter contre le virus et empêcher des gens de mourir ? Rien…

Pas de réquisition des cliniques ? Pas de réquisition des usines textiles pour fabriquer des masques ? Pas de plan de sauvetage de la seule entreprise française capable de fabriquer ce qui semble être le plus proche d’un traitement et qui est en dépôt de bilan ?

Et surtout…

Rien pour le personnel médical… Rien… Il faut dire que les Macronistes, le personnel médical ils ne les aiment pas trop… “Fainéants”, “régimes spéciaux”, “gauchistes”, “preneurs d’otages” : tous les qualificatifs ont été employés depuis 3 ans. Emmanuel Macron a même fait gazer ceux qui osaient s’asseoir sur la voie publique pour alerter contre le manque de moyen dont ils disposaient et des conséquences catastrophiques de sa politique. Des urgentistes se sont injectés de l’insuline devant l’Elysée pour interpeller sur le fait qu’ils étaient en train de crever : la réponse d’Emmanuel Macron à ces gestes de désespoir ? faire charger les CRS. Aujourd’hui, les soignants crèvent.

https://miro.medium.com/max/570/1*5zGoBKSskFyzmp8xJWl4Jg.jpeg
Manifestation du 6 juin 2019

Alors, ces gens dont on essaye de détruire les retraites, ils ne sont bons qu’à être sacrifiés au front et instrumentalisés pour remplir les objectifs En Marche : la privatisation du système de santé ! Comment va t-il faire ? C’est très simple. La France dispose d’une capacité d’emprunt de 300 milliards mais Emmanuel Macron a annoncé qu’il ne l’utilisera pas. Il va utiliser la solidarité nationale, c’est-à-dire nous…

Nous allons devoir payer de la manière la plus douloureuse et la plus visible possible. Pour “sauver” les soignants des conséquences de la politique de Macron nous devrons faire des sacrifices. Une fois conscients de ces sacrifices, il va nous expliquer que cette crise aura démontré une chose: l’hôpital public ne fonctionne pas.

Il faudra donc le privatiser au nom de la mémoire des centaines de soignants morts, au nom des milliers d’orphelins de héros morts pour la patrie.

Emmanuel Macron est un enculé…

Notre cher Président a également profité de cette crise sanitaire pour faire passer une loi d’urgence qui débranche le parlement (5 jours après avoir dit le contraire lors de son 1er 20h de crise), donne les pleins pouvoirs à l’exécutif, supprime l’obligation de transparence sur leurs actions et l’utilisation de l’argent, et surtout qui ne pose pas comme principe que toutes les décisions prises pendant la crise seront de facto annulées après (l’opposition qui continue à veiller pour nous la demandé par amendement et on l’a refusé car “c’est une évidence”) … Vous rendez-vous compte ? Même pendant la guerre de 14–18 le Parlement était renforcé dans ses prérogatives !

Mais alors, si cette loi est nécessaire, ça signifie que si la crise sanitaire a eu lieu c’est parce que le gouvernement n’avait pas assez de pouvoirs ? Si Emmanuel Macron et Édouard Philippe ne font rien en janvier lorsque Buzyn prévient des morts à venir, c’est parce qu’ils n’ont pas assez de pouvoir ? Si les masques ne sont commandés que le 3 mars c’est par manque de pouvoir ?

BFM TV – 7 mars 2020

Si Emmanuel Macron et Brizitte Macron incitent les Français à sortir malgré le virus le 7 mars c’est par manque de pouvoir ? Si Emmanuel Macron utilise le conseil des ministres exceptionnel Coronavirus pour valider le 49.3 pour les retraites, c’est par manque de pouvoir ?

Si nos soignants sont épuisés, si Sibeth N’Diaye ment chaque jour, c’est par manque de pouvoir ?

Non ? Mais alors : à quoi ça sert de donner plus de pouvoirs à des personnes ayant démontré leur incompétence ?

Cela va servir à faire passer les mesures nécessaires au contentement de ceux qui ont financé sa campagne… D’ailleurs Christophe Barbier prépare le front en déclarant le 6 mars “un nouveau monde se prépare et nous voyons que nous avons besoin de politiques plus autoritaires pour résister”.

Emmanuel Macron est un enculé …

J’ai le plus haut respect pour la fonction présidentielle et le plus grand amour pour la démocratie. Et c’est au nom de cet amour qu’ Emmanuel Macron est un enculé.

C’est l’annonce d’un État policier contre lequel nous mets en garde Harari cette semaine. Ce sont les décisions que nous laissons prendre maintenant qui vont conditionner l’encéphalogramme de la démocratie.

Mais que faire ?

Le Conseil National des Personnels Soignants

Il faut nommer en urgence un nouveau gouvernement qui serait un Conseil National des Personnels Soignants. Des gens qui sont au front et pas les “docteurs” de plateau TV ou de Twitter (D’ailleurs pourquoi Michel Cymes et Laurent Alexandre ne sont pas au front ?). Ça doit être eux qui doivent prendre toutes les décisions en s’appuyant sur le Parlement pour la dimension technique et administrative.

Ce midi mon amie me disait comme nombre d’entre vous que je ne suis plus audible à partir du moment où je laisse ma colère guider mes mots. Je me fous d’être audible aujourd’hui car plus personne n’écoute depuis 3 ans.

Cela fait 3 ans qu’on applaudit quand on détruit l’Assemblée nationale.

Cela fait 3 ans qu’on applaudit quand on perquisitionne illégalement le siège du 1er parti d’opposition.

Cela fait 3 ans qu’on applaudit alors qu’on tire sur la population, qu’on tue des agriculteurs, qu’on tue des policiers, de médecins et des infirmiers.

Pourquoi chercher à être audible quand vous n’avez pas envie d’écouter ?

Cela fait 3 ans que je me fais insulter. Début avril 2017 je suis invité dans la matinale de LCI comme chaque semaine pour décrypter l’actualité. Ce jour-là je suis en colère alors je me lâche et j’annonce ce que Emmanuel Macron va faire. J’annonce ce que j’ai pressenti lors de mes réunions avec lui en 2015 quand il commence à préparer sa campagne au ministère. Cette émission est censurée partout… Elle disparait de LCI, elle est censurée des milliers de fois sur Facebook et Youtube en moins de 2h chaque fois. Le seul moyen de la voir c’est de taper “Macron” en recherche sur Youporn ! (Je n’y suis pour rien)

Capture d’écran sur… Youporn (désolé)

Depuis début avril 2017, je suis harcelé par la police, par le fisc.

Depuis avril 2017, je m’écharpe gaiement avec des Macronistes via les réseaux sociaux.

Depuis avril 2017, chaque jour démontre qu’ils ont tort, qu’ils se sont trompés.

Depuis avril 2017, ils continuent à ouvrir leurs gueules.

Leur vote a créé 1 million de pauvres en France en plus mais ils donnent des leçons.

Leur vote a plus détruit la planète en 3 ans que les 20 dernières années mais ils ouvrent encore leurs gueules.

Leur vote a détruit les services publics et les relais de proximité, leur vote est en train de faire des milliers de morts mais ils continuent à venir m’insulter.

Ils ont tort, ils se sont trompés mais au lieu d’assumer leurs responsabilités : ils appellent à voter EELV (parti libéral) par exemple ou à donner des leçons car je dis des gros mots.

La Macronie est une bande d’enculés, mon amie a raison, ça me porte préjudice de le dire. Mais il faut le dire et continuer à le faire pour ne pas les oublier. Il faut le marteler car tout ce que nous vivons aujourd’hui est de leur faute.

Il faut rappeler à chaque enculé qui applaudit à sa fenêtre à 20h alors qu’il crachait sur les soignants il y a un mois, qu’il nous pointait du doigt car nous défilions avec eux et pour eux. Qu’ils nous disaient que si nous étions gazés c’était bien fait pour nous.

Il ne faut pas oublier tous ces enculés pour être certain de ne plus les écouter.

Ce midi une amie m’a appelé…

Ce midi une amie m’a rappelé à quel point je l’aime depuis 15 ans et à quel point j’avais peur…

Ce midi une amie m’a rappelé à quel point Emmanuel Macron est un enculé…

Ce midi une amie m’a rappelé que je ne devais pas me taire car un jour ces récits inaudibles aujourd’hui seront nécessaires.

Et à tous ceux qui sont choqués par un mot et pas par le cynisme, le mépris, les blessés, les morts, les estropiés : allez bien vous faire cuire le cul !

Prenez soin de vous et restez chez vous.