Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur linkedin

Macron au secours de la macronie | Parce que c’est notre revue de presse

Retrouvez chaque semaine notre revue de presse sur le site des Jours Heureux. Aujourd'hui on vous parle macronie, coronavirus et agriculture. Ah oui, Nadine Morano est de retour. Alors heureux ?
og:image

Macron au secours de la macronie
On démarre cette revue de la semaine avec nos chères retraites. Le projet de réforme est arrivé dans l’hémicycle après que le débat en commission a été honteusement perturbé par les élus de l’opposition. Qu’à cela ne tienne, la majorité a décidé de passer outre et c’est donc le texte original qui est désormais débattu et on se demande sérieusement où cela va mener notre pays. Jeudi, les députés LREM faisaient circuler l’intox que les insoumis allaient déposer 700 000 sous-amendements. Rapidement démentis, ces chiffres farfelus ont selon toute vraisemblance pour seul but de rejeter la faute du bordel sur la France insoumise. À moins que, comme le pense Jean-Luc Mélenchon, ce ne soit une manoeuvre pour préparer les esprits à un 49:3 ? Soupirs…

Toute ressemblance avec la porte-parole du gouvernement est fortuite évidemment

Heureusement Sibeth N’diaye est intervenue pour assurer l’animation : à la question “pourquoi le gouvernement refuse un référendum sur la question des retraites aux Français”, la porte-parole du gouvernement nous répond cette semaine qu’on ne peut pas organiser 65 référendums (rapport au nombre d’articles contenu dans le projet de loi). Pour mémoire, le traité constitutionnel européen, rejeté par référendum en 2005, contenait plusieurs centaines d’articles…

Voilà où en sont réduits les arguments macronistes et il se pourrait bien que notre monarque s’en inquiète lui-même. Plutôt discret jusqu’ici, Emmanuel Macron s’en est allé mouiller sa chemise cette semaine pour nous parler… islam de France. Hein, quoi, il s’est passé quoi ? Rien à voir avec l’attentat raciste de Hanau et la menace d’extrême droite “très élevée” selon son ministre de l’intérieur. Non, figurez-vous que le président Français avait très envie de nous présenter son plan pour combattre l’islam politique. À quelques semaines des municipales, on salue la double performance jupitérienne qui parvient ici à détourner les médias de l’Assemblée nationale, tout en envoyant ses fleurs aux électeurs. De droite mais pas que, car il a été relevé que ses propositions, si elles interviennent évidemment au pire moment, sont tout à fait intéressantes.C’est notre miracle de la semaine.

Pendant ce temps-là…
Des nouvelles du Coronavirus. On dénombre désormais un certain nombre de cas en dehors de Chine qui, s’ils restent peu nombreux par rapport à l’ensemble des contaminés, inquiètent dans la mesure où ces individus n’ont été en contact avec aucun facteur de contamination connu (voyage à Wuhan ou contact avec une personne qui y a voyagé). À l’heure actuelle, ces cas atypiques échappent encore à la compréhension des experts de l’OMS… Mais ne vous inquiétez pas ! Après tout, notre président a accepté la démission de notre ministre de la santé, donc il n’y a aucuns soucis à se faire. Non, vraiment, la santé des Français ne peut pas être moins importante qu’une élection municipale.

Résultat de recherche d'images pour "bernie bird"
Feel the bird

Allez pour vous redonner le sourire, nous retournons aux États-Unis où notre ami Bernie continue sa course en tête de la primaire démocrate, surpassant tous nos espoirs. Comme il y a deux semaines, on ne voudrait pas crier victoire trop tôt. Notre chouchou est toujours le seul socialiste parmi tous les candidats démocrates, et tout indique que tous se reporteront sur son rival quand ils ne seront plus que deux. Mardi prochain, d’importants États américains sont en effet appelés à voter le même jour et le résultat de cette journée désignera les 2 candidats finalistes.

Si les élections américaines vous passionnent autant que nous, Les Jours Heureux prépare une émission aux petits oignons pour commenter les résultats du “super tuesday” et analyser (sérieusement) les chances de victoire du camp de l’humanisme. Et toujours dans la bonne humeur, cela va sans dire.

Médaille de la bienveillance : cette semaine on la décerne à… Nadine Morano
Les Internets se sont émus en milieu de semaine après la diffusion d’une vidéo montrant un petit garçon, Quaden, atteint d’achondroplasie, une maladie génétique à l’origine d’une forme courante de nanisme. Moins connu, Quaden est également issu d’une famille indigène. Pour ces deux raisons il est quotidiennement victime de harcèlement à l’école et souffre d’idées suicidaires à seulement 8 ans. On ne peut effectivement rester de marbre en visionnant la vidéo car aucun, aucun enfant ne devrait vivre une telle détresse. Depuis lors, un formidable élan de solidarité s’est propagé autour du monde pour soutenir la famille de Quaden. Même Nadine Morano a tweeté et ça c’est beau et… en fait, non.

Rubrique : l’art de gâcher la fête

La 5ème édition du salon de l’Agriculture démarre ce samedi et Mediapart est venu proprement gâcher la fête de la FNSEA en révélant les rémunérations des cadres du syndicat, le Medef des agriculteurs. Pour rappel, un agriculteur sur trois gagne moins de 354 euros par mois. C’est donc 33 fois moins que les cadres du syndicat qui est censé les représenter en majorité. Tiens, fume c’est du belge !

Allez bisous, et à la semaine prochaine